Kenya : un homme marié poi.gnarde sa maîtresse à mort 

Un homme marié de 46 ans a été arrêté pour le meurtre de sa maîtresse à Kirinyaga, au Kenya.

Le suspect, Simon Maina, aurait perdu la tête dans la nuit du mardi 24 mai dans la ville de Ngurubani et aurait poignardé à plusieurs reprises son amante , Jackline Irungu, la tuant sur le coup à la suite d’une dispute. Selon des témoins, l’homme et la femme sont arrivés dans leur chambre louée mardi soir. À l’intérieur, le duo se disputait pour des raisons inconnues et un échange de mots amer s’en est suivi.  C’est alors que le suspect a pris un couteau et a attaqué mortellement la femme de 30 ans qui est commerçante en ville.

Après le meurtre horrible, le suspect a verrouillé la pièce de l’extérieur et a appelé le chef de zone via son téléphone portable et l’a informé qu’il avait tué quelqu’un. Choqué, l’administrateur s’est précipité sur les lieux et a trouvé le suspect à l’extérieur du logement et a alerté la police. Quelques instants plus tard, la police est arrivée et a saisi le suspect qu’elle a emmené au poste de police de Wang’uru pour l’interroger.

Kenya : un homme marié poi.gnarde sa maîtresse à mort 

Lorsque les agents sont entrés par effraction dans la pièce, ils ont trouvé la victime nue, allongée dans une mare de sang dans son lit et ont emmené son corps à la morgue. 

Confirmant l’incident, le chef de la police du sous-comté de Mwea East, Daniel Kitavi, a déclaré que l’affaire était traitée comme un meurtre. Il a déclaré que des enquêtes avaient commencé pour établir les raisons pour lesquelles l’homme avait éliminé sa maîtresse d’une manière si cruelle.

Nous aimerions savoir pourquoi le suspect a commis un crime aussi grave avant qu’une accusation capitale ne soit retenue contre lui », a-t-il déclaré.

Des proches arrivés sur les lieux peu après l’attaque mortelle, se sont effondrés et ont pleuré alors que le corps de leur fille était transporté à la morgue.

LIRE AUSSI: Kenya: un homme marié arrêté pour avoir tué sa maîtresse

Le chef du quartier de Tebere, Gudson Muchina, a appelé les autorités à enquêter sur l’incident et à traduire le coupable en justice.

C’est mauvais d’ôter la vie à qui que ce soit et les officiers doivent veiller à ce que le coupable fasse l’objet d’une enquête approfondie et soit puni conformément à l’État de droit », a-t-il déclaré.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess