La Chine inflige à Alibaba une amende de 2,34 milliards d’euros pour abus de position dominante

L’enquête contre Alibaba avait provoqué un coup de tonnerre dans le monde des affaires chinois. Les autorités nationales ont finalement décidé d’infliger au géant du commerce en ligne une amende géante de 18,2 milliards de yuans (2,34 milliards d’euros) pour abus de position dominante, ont rapporté samedi 10 avril les médias d’Etat en Chine. Cette amende fait suite à une enquête entamée contre Alibaba en décembre, selon l’agence Chine Nouvelle.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Symbole de la tech chinoise, Alibaba tombe en disgrâce

Alibaba était accusé d’exiger l’exclusivité des commerçants souhaitant vendre leurs produits sur sa plateforme, en évitant les sites rivaux de commerce en ligne.

Le montant de la sanction a été déterminé après que les régulateurs eurent décidé d’infliger à Alibaba une amende correspondant à 4 % de son chiffre d’affaires de 2019, soit 455,7 milliards de yuans, selon Chine nouvelle.

Un examen minutieux d’Alibaba depuis octobre dernier

Alibaba et d’autres grandes entreprises de technologies chinoises font face à des pressions dans un contexte d’inquiétude croissante quant à leur influence en Chine, où les consommateurs utilisent ces plateformes de premier plan pour communiquer, faire des achats, payer des factures, réserver des taxis, contracter des prêts et toute une série d’autres tâches quotidiennes.

Lire aussi Chine : les autorités de la concurrence lancent une enquête sur Alibaba

Alibaba, en particulier, fait l’objet d’un examen minutieux depuis octobre dernier. Son co-fondateur Jack Ma avait alors accusé les régulateurs chinois d’être en retard sur leur temps pour avoir exprimé leur inquiétude quant à l’expansion de la branche financière d’Alibaba, Ant Group, dans les domaines des prêts, de la gestion de patrimoine et de l’assurance.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Emotion contenue au Royaume-Uni après le décès du prince Philip, époux de la reine d’Angleterre

Next Post

Algérie : l’énorme coup de gueule de Belmadi !

Related Posts