La marque Toys’R’Us passe sous le contrôle d’une nouvelle société avec l’objectif de rouvrir des magasins aux Etats-Unis

Un magasin Toys’R’Us , en janvier 2018, à Wayne (New Jersey).

WHP Global a annoncé dans un communiqué, lundi 15 mars, avoir acquis une participation lui permettant de prendre le contrôle de Tru Kids, une société fondée en 2019 pour récupérer dans la liquidation les marques Toys’R’Us et Babies’R’Us qui avaient déposé le bilan en 2017.

Lire aussi L’irlandais Smyths Toys reprend les magasins Toys’ R’ Us en Allemagne, Autriche et Suisse

Ces deux noms génèrent plus de deux milliards de dollars (1,68 milliard d’euros) de ventes par an dans près de 900 magasins et sites de commerces en ligne opérés sous licence dans plus de vingt-cinq pays, selon le document.

« Nous sommes ravis de prendre les rênes de la première marque de jouets au monde à un moment où la catégorie est en hausse de 16 % et la demande des consommateurs pour les jouets est à un niveau record », a commenté le PDG de WHP, Yehuda Shmidman, cité dans le communiqué.

Lire aussi Lego enregistre des bénéfices record, dopé par la pandémie

Des réouvertures en 2019 qui ont échoué

Dans une interview à la chaîne CNBC, il a indiqué vouloir rouvrir des magasins en propre aux Etats-Unis, idéalement d’ici la prochaine saison des fêtes. M. Shmidman connaît bien la marque puisqu’il est vice-président de Tru Brands depuis 2019. Sa société gère aussi les marques de vêtements Anne Klein et Joseph Abboud. Il est soutenu entre autres par les sociétés d’investissement Solus Alternative Asset Management Ares Management.

Toys’R’Us avait annoncé en septembre 2017 sa faillite, qui s’accompagnait quelques mois plus tard de la fermeture de plus de 700 magasins aux Etats-Unis, avec la suppression de 33 000 emplois à la clé. En France, l’enseigne qui avait ouvert son premier magasin à Paris en septembre 2013 – le 48e sur le territoire à l’époque – a également disparu par la suite.

Lire aussi Qu’est-ce que le LBO, ce montage financier tenu pour responsable de la faillite de Toys’R’Us ?

Tru Kids a tenté de redonner un coup de fouet à la marque en rouvrant deux magasins aux Etats-Unis fin 2019, dans le New Jersey et au Texas, mais ces derniers ont fermé en début d’année.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Au Royaume-Uni, le meurtre de Sarah Everard provoque un débat inédit sur les violences faites aux femmes

Next Post

L’alliance « des thés au lait », ou la solidarité des jeunesses asiatiques contre l’autoritarisme

Related Posts