La République Démocratique du Congo confirme un troisième cas d’Ebola 

Un troisième cas d’Ebola a été confirmé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la ville de Mbandaka, au nord-ouest de la République démocratique du Congo.

Le patient est un homme de 48 ans considéré comme un contact « à haut risque » du premier patient Ebola identifié lors de la dernière épidémie en RDC, décédé le 21 avril, selon un message Twitter officiel de la Région Afrique de l’OMS. 

Les intervenants ont identifié 444 contacts des cas confirmés et surveillent leur santé, a indiqué l’OMS.

L’épidémie actuelle est la 14e au Congo dans l’histoire de la fièvre hémorragique. La deuxième victime du virus est décédée le 25 avril, après avoir ressenti des symptômes pendant plus d’une semaine, a annoncé l’OMS la semaine dernière. La victime, une femme de 25 ans, était la belle-sœur du premier cas.

Le premier patient a commencé à ressentir des symptômes le 5 avril et s’est fait soigner dans un établissement de santé local avant d’être admis dans un centre de traitement Ebola le 21 avril pour des soins intensifs, a indiqué l’OMS. Il est décédé plus tard dans la journée, a confirmé l’organisation. 

LIRE AUSSI; L’OMS confirme l’épidémie d’Ebola en Afrique après le décès d’une deuxième personne

Les agents de santé ont commencé les vaccinations contre Ebola la semaine dernière à Mbandaka, la capitale de la province de l’Equateur au Congo. De nombreux habitants de Mbandaka ont pris un vaccin contre Ebola, selon le directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti. Cependant, les personnes qui ont été vaccinées il y a deux ans lorsque la RDC a connu une épidémie de virus seront revaccinées, a ajouté Moeti. Je

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess