Le cœur d’un porc transplanté chez un Américain lors d’une chirurgie révolutionnaire

Les chirurgiens du centre médical de l’Université du Maryland ont effectué la première procédure du genre sur un résident du Maryland identifié comme David Bennett.

L’homme de 57 ans qui n’avait plus d’options est devenu le premier receveur d’un cœur de porc génétiquement modifié. Bennett a été diagnostiqué avec une maladie cardiaque en phase terminale et avait été hospitalisé et alité pendant plusieurs semaines après avoir été « jugé inéligible » pour une transplantation cardiaque traditionnelle.

Publicité
–>

Le patient a déclaré dans un communiqué publié par le centre médical de l’Université du Maryland: « C’était soit mourir, soit faire cette greffe. Je veux vivre. Je sais que c’est un coup dans le noir, mais c’est mon dernier choix. J’ai hâte de sortir du lit après avoir récupéré. »

La Food and Drug Administration des États-Unis a accordé une autorisation d’urgence pour la chirurgie en vertu de sa disposition d’utilisation compassionnelle le soir du Nouvel An. 

Les chercheurs ont déclaré que la procédure a nécessité 10 modifications génétiques uniques du cœur de porc afin d’empêcher le rejet de l’organe une fois transplanté dans le corps humain. Ces modifications comprenaient la suppression de quatre des gènes de l’animal responsables du rejet d’organes de porc par les anticorps de l’homme, ainsi que l’insertion de six gènes humains dans le génome pour l’acceptation immunitaire.

Le cœur d’un porc transplanté chez un Américain lors d'une chirurgie révolutionnaire

Le Dr Bartley Griffith, qui a pratiqué l’opération, a déclaré dans un communiqué: « Il s’agissait d’une opération chirurgicale révolutionnaire qui nous rapproche un peu plus de la résolution de la crise de la pénurie d’organes. Il n’y a tout simplement pas assez de cœurs humains de donneurs disponibles pour répondre à la longue liste de receveurs potentiels. Nous procédons avec prudence, mais nous sommes également optimistes quant au fait que cette première intervention chirurgicale au monde offrira une nouvelle option importante pour les patients à l’avenir. »

Le cœur d’un porc transplanté chez un Américain lors d'une chirurgie révolutionnaire

Trois jours après l’opération, le centre médical universitaire a déclaré lundi 10 janvier que Bennett se portait bien et qu’il continuerait à être surveillé dans les semaines à venir pour s’assurer que l’organe n’est pas rejeté.

Publicité 2



LIRE AUSSI: États-Unis / un rein de porc transplanté dans un humain : une première dans l’histoire

Il est toujours connecté à une machine de pontage cœur-poumon, mais le nouveau cœur fonctionne et assume la majorité du travail pour son corps, ont déclaré les chirurgiens au New York Times.

Bennett pourrait être retiré de la machine de dérivation dès le mardi 11 janvier, si tout se passe bien, ont déclaré ses médecins.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess