Le régime syrien a utilisé des armes chimiques, lors d’une attaque en 2018, selon l’OIAC

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a établi, lundi 12 avril, après une enquête, que l’armée de l’air syrienne a utilisé du chlore, une arme chimique, lors d’une attaque dans la ville de Saraqueb en 2018.

L’équipe d’enquêteurs de l’OIAC « conclut que des unités de l’armée de l’air arabe syrienne ont utilisé des armes chimiques à Saraqeb le 4 février 2018 », a déclaré l’organisation dans un communiqué. Elle explique avoir mené une enquête fouillée avec, notamment, les interviews de témoins de la scène, des analyses d’échantillons collectés sur le lieu de l’attaque ou encore l’étude d’images satellites.

Chargée d’identifier les auteurs d’attaques chimiques, l’équipe d’identification et d’enquête (IIT) de l’OIAC, qui siège à La Haye, a déterminé « qu’il existe des motifs raisonnables de croire » qu’à « environ 21 h 22, le 4 février 2018, un hélicoptère militaire de l’armée de l’air syrienne, sous le contrôle des forces Tigre, a largué au moins un cylindre sur la partie est de Saraqueb. Le cylindre s’est rompu et a libéré du chlore sur une large zone, affectant douze personnes », détaille le rapport.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le long combat contre l’impunité des criminels du régime de Bachar Al-Assad

L’utilisation de chlore déjà confirmée par l’OIAC

Malgré de fortes objections de la part de la Syrie et de ses alliés, dont Moscou, une majorité des Etats membres de l’OIAC avaient autorisé en 2018 l’organisation à désigner l’auteur d’une attaque chimique et non plus seulement à documenter l’utilisation d’une telle arme. L’OIAC avait ainsi déjà confirmé, en mai 2018, que du chlore avait été utilisé à Saraqueb mais n’avait alors pas déterminé quelle partie au conflit en avait fait usage.

Le gouvernement syrien nie toute implication dans des attaques chimiques, affirmant avoir remis tous ses stocks d’armes chimiques sous supervision internationale aux termes d’un accord conclu en 2013.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Une plainte pour « crimes contre l’humanité et crimes de guerre » déposée en France après des attaques chimiques en Syrie

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Sidy Diop galvanise Ndeye Ndiaye Banaya, Omaro hypnotisé par la danseuse (Vidéo)

Next Post

Adji Sarr – Sonko : Les sombres révélations de Thierno Moussa Sow, marabout basé en Inde (vidéo)

Related Posts