Le Texas paralysé par une vague de froid inédite, son sénateur, Ted Cruz, se rend dans une station balnéaire mexicaine

La partie est de la ville d’Austin au Texas, plongée dans le noir en raison des coupures de courant dans l’Etat dues aux conditions climatiques, le 17 février.

Au moment où son Etat est en prise à une vague de froid inédite et meurtrière, lui profite du soleil dans la station balnéaire mexicaine de Cancun. Le sénateur républicain du Texas, Ted Cruz, faisait l’objet de vives critiques, jeudi 18 février, après les révélations du journal local Dallas Morning News.

Photos à l’appui, le journal raconte que le conservateur s’est envolé, la veille, avec sa famille, de l’aéroport de Houston pour la péninsule du Yucatan, abandonnant ses électeurs au milieu d’une crise sans précédent. Près de 700 000 foyers restaient encore sans électricité ce jeudi, les températures polaires ayant provoqué une envolée de la consommation d’électricité.

Dans un communiqué, le sénateur s’est justifié en expliquant que « comme des millions de Texans [s]a famille avait été privée de courant et de chauffage ».

« Avec les écoles suspendues pour la semaine, nos filles ont demandé de partir quelques jours avec des amis. Je voulais être un bon père, je les ai accompagnées [mercredi] soir et je reprends l’avion cet après-midi. »

« Je suis, comme mon équipe, en contact permanent avec les responsables locaux pour déterminer ce qui s’est passé au Texas », a-t-il poursuivi.

Celui qui avait un temps été affublé du surnom moqueur de Lyin’Ted (« Ted le menteur ») par l’ancien président des Etats-Unis Donald Trump s’est rapidement vu attribuer un nouveau surnom sur Twitter : Flyin’Ted (« Ted le volant »).

Lors d’une interview à la radio lundi, M. Cruz avait mis en garde les habitants de son Etat contre les graves perturbations météorologiques à venir, soulignant qu’elles pourraient faire de nombreuses victimes. « Ne prenez aucun risque. Assurez-vous que votre famille est à l’abri, ne quittez pas votre maison et prenez soin de vos enfants », avait-il alors déclaré.

– 10 °C la nuit dans certaines régions

Le gestionnaire du réseau électrique texan Ercot, qui n’est pas raccordé au réseau national, était encore privé de plusieurs centrales, ce qui pourrait générer de nouvelles coupures d’ici au week-end. Plusieurs personnes sont déjà mortes de froid. Dans certaines zones de l’Etat, les températures nocturnes sont nettement inférieures à – 10 °C.

Sur la chaîne locale ABC13, une femme du comté de Galveston, dans la banlieue de Houston, a raconté que son frère de 57 ans, avec qui elle se trouvait, avait succombé chez lui bien qu’enveloppé de quatre couvertures. L’institut médico-légal du comté a réclamé un camion frigorifique pour pouvoir entreposer les corps.

Le raté gigantesque du système énergétique texan a suscité une vague d’indignation. Le démocrate Beto O’Rourke a ainsi fait valoir sur MSNBC que cet Etat « n’est pas loin d’être défaillant ». La colère était aussi dirigée vers le gouverneur républicain Gregg Abbott, pour son impréparation.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Sonko chahuté à l’université (vidéo)

Next Post

Inna lillahi wa inna ilayhi raji’un : Le journaliste Abdoulaye Fofona Seck en deuil !

Related Posts