Les clubs de Premier League « inquiets » : Boris Johnson pourrait prendre une décision qui arrêtera la saison

Le variant Omicron se propageant à travers le pays, les clubs de Premier League craignent que la saison de football ne soit interrompue, ce qui ferait des ravages dans leurs calendriers déjà encombrés.

Les clubs de Premier League craignent de plus en plus que la propagation du variant Omicron Covid-19 ne perturbe le reste de la saison, ou pire – la ferme complètement.

Publicité
–>

Les séances d’entraînement sont annulées à travers le pays à la suite d’épidémies dans un certain nombre de clubs de haut niveau, tandis que l’affrontement de Manchester United avec Brentford et le match de Tottenham Hotspur contre Brighton & Hove Albion ont déjà été reportés.

Après avoir testé 3 805 joueurs et membres du personnel la semaine dernière, la Premier League a annoncé lundi que 42 cas positifs de coronavirus avaient été identifiés – un record pour une seule semaine.

Les clubs craignent désormais que le gouvernement britannique ne sanctionne la saison par un arrêt total des rencontres pour tenter de réduire la propagation du virus, comme ce qui s’est passé vers la fin de la saison dernière au cours des premiers mois de la pandémie.

Même sans arrêt total, les reports de matchs pourraient faire des ravages dans un calendrier déjà encombré, en particulier avec une Coupe du monde de mi-saison dans moins d’un an.

Les radiodiffuseurs pourraient également exiger des remises si les matchs dont ils ont payés ne se jouent pas.

Selon The Daily Mail , les clubs de Premier League sont également frustrés par la « lenteur » de leurs programmes de vaccination, avec seulement 68 % des joueurs de haut niveau recevant au moins un double coup.

Publicité 2



Le Premier ministre Boris Johnson souhaite que tous les plus de 18 ans aient reçu des rappels d’ici la nouvelle année, et il est entendu que les Wolves sont la seule équipe de Premier League à avoir atteint cet objectif.

Un nombre important de joueurs n’ont reçu leur deuxième dose de vaccin qu’en octobre, et en raison d’une période d’attente conseillée de trois mois entre les jabs, ces joueurs devront attendre au moins fin janvier pour recevoir leur rappel.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess