L’Indiana devient le premier Etat à interdire l’avortement


Des manifestants pour le droit à l’avortement manifestent au Capitole de l’Indiana, à Indianapolis, vendredi 5 août 2022.

L’Indiana est devenu, vendredi 5 août, le premier Etat du pays à approuver une série de restrictions interdisant l’avortement, à quelques exceptions près : l’interruption de grossesse est encore possible en cas de viol ou d’inceste, pour protéger la vie et la santé physique de la mère ou si le fœtus est diagnostiqué avec une anomalie mortelle. Jusqu’à présent, l’Indiana autorisait l’avortement jusqu’à la 22e semaine.

Cette mesure a été votée vendredi par la Chambre des représentants (62 contre 38) et le Sénat (28 voix contre 19) de cet Etat du Midwest. Dans la foulée, le républicain Eric Holcomb, a signé la nouvelle loi, permettant son entrée en vigueur.

Depuis la décision, le 24 juin, de la Cour suprême des Etats-Unis de revenir sur le droit constitutionnel à l’avortement, les Etats américains peuvent désormais légiférer pour modifier les règles relatives à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) sur leur territoire.

Enjeu pour les élections de la mi-mandat

L’Indiana a été l’un des premiers Etats républicains à débattre d’un durcissement de la législation sur l’avortement après la décision de la Cour suprême. Mais c’est le premier Etat à adopter l’interdiction par les deux chambres, après que les élus de la Virginie-Occidentale ont, eux, renoncé, le 29 juillet.

A l’inverse, les électeurs du Kansas, autre Etat du Midwest, se sont prononcés mardi pour le maintien de la garantie constitutionnelle sur l’avortement, mais les Etats voisins du Missouri et de l’Oklahoma ont imposé des interdictions quasi totales. Le Missouri n’admet ainsi pas d’exceptions en cas de viol ou d’inceste.

D’autres Etats, dont la Californie et le Kentucky, doivent voter sur la question en novembre, en même temps que les élections de la mi-mandat au Congrès, au cours desquelles républicains et démocrates espèrent mobiliser leurs partisans autour de l’avortement.

Le Monde avec AP et AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess