“Ma femme me battait et j’ai dû quitter la relation”, un homme partage son histoire

Au milieu du discours sur la violence domestique qui a pris place sur Internet après la triste disparition de la musicienne gospel nigériane, Osinachi Nwachukwu, un homme s’est tourné vers les médias sociaux pour partager son expérience.

Selon l’homme qui dit être musulman, les hommes subissent également des violences domestiques et il en est selon lui un exemple typique, ayant subi des violences physiques et psychologiques pendant toute la durée de son mariage.

Merbaan Talib puisque c’est de lui qu’il s’agit, a révélé qu’il avait quitté son mariage parce que son ex-femme l’agressait souvent tout au long de son mariage.

Il a partagé son histoire sur son compte Twitter en écrivant : “En tant que musulman, je serai probablement d’une minorité qui s’exprimera, néanmoins je le ferai. J’ai quitté mon ex femme parce que j’ai été abusé pendant toute la durée de mon mariage. Quand je dis abusé, je veux dire verbalement, mentalement et oui, physiquement. Je ne resterai pas silencieux pour les hommes qui souffrent aussi”.

LIRE AUSSI: Nigeria: Fatigué d’être battu par sa femme, un homme demande le divorce

En raison de leur ego ou de leur dignité masculine, les hommes victimes de violence domestique choisissent le plus souvent de garder le silence, laissant ainsi, principalement, la voix des femmes résonner sur la base qu’elles sont le «sexe faible», aussi sur les différences de taille et de force entre les s3xes, associé au fait que l’homme est considéré comme la personnalité dominatrice et le «leader» dans les relations conjugales. Ainsi les incidents d’épouses battant leurs maris sembleraient improbables ou incroyables.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess