Mali/ Plus de 100 personnes exécutés froidement par des terroristes dans la nuit du 18 au 19 juin

Les terroristes maliens ont endeuillé tout un village après des attaques coordonnées qui ont fait une centaine de morts parmi les populations civiles. Le gouvernement malien a présenté ses condoléances aux familles éplorées et dit mettre tout en œuvre pour retrouver les assaillants.

Les terroristes malines qui ne sont plus en sécurité désormais face aux Forces de Défense maliennes déversent leur trop plein de colère sur les civils désarmés et endormis. C’est ainsi que ces tueurs professionnels et particulièrement sans cœur ont attaqué nuitamment plusieurs villages dans le nord du Mali. Rapidement maitres de la situation face à des civils sans armes, les terroristes se sont donnés à cœur-joie.

A Diallasagou, Dianweli, Deguessagou, ils ont ouvert le feu sur des populations endormies. Sans pitié, les hommes de la Katiba Macina d’Amadou Kouffa ont mitraillé sans trier. De nombreuses personnes sont mortes dans cette effusion de haine nocturne. Selon le bilan fait par l’armée malienne, on dénombre plus de 100 morts, exactement 132 personnes massacrées à la kalachnikov.

Les terroristes qui ne parviennent plus à asseoir leur suprématie dans leur face-à-face avec l’armée malienne ont donc décidé de se venger sur les civils. Cet acte lâche et cruel ne restera pas sans suite. En tout cas, c’est ce qu’assure l’armée malienne. Dans son communiqué, elle indique que les FAMA se lanceront à la poursuite et à recherche des coupables, afin de les traduire devant la justice.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess