Mon travail n’est pas d’emprisonner des fonctionnaires corrompus – Akufo-Addo à ses critiques

Les organisations anti- corruption , dont Imani Ghana, ont exprimé leur inquiétude face aux niveaux élevés de corruption sous le mandat du président d’Akufo-Addo.

S’exprimant lors d’une conférence nationale de haut niveau, il a noté que c’était le travail des juges. Le président Akufo-Addo fait remarquer que son travail n’inclut pas le limogeage ou la condamnation de personnes accusées d’activités liées à la corruption au sein de son gouvernement.

Publicité
–>

S’exprimant lors d’une conférence nationale de haut niveau vendredi, il a noté que c’était le travail des juges.

« Ce n’est pas mon travail de licencier quiconque est accusé d’actes répréhensibles ou de se livrer à une quelconque forme de corruption. C’est le travail des tribunaux », a-t-il déclaré.

Le président Akufo-Addo a toutefois confirmé que son travail consistait à « traiter les allégations de corruption en renvoyant l’affaire aux organes d’enquête compétents pour qu’ils prennent les mesures appropriées, y compris la suspension nécessaire de l’officier concerné, jusqu’à la fin de l’enquête ».

Le Sommet a eu lieu vendredi et avait pour objectif de commémorer la Journée internationale de lutte contre la corruption (IACD) et la Journée internationale des droits de l’homme. Le thème retenu était: « Votre droit, votre rôle : dites non à la corruption.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess