Nigeria : après le meurtre d’une élève pour avoir insulté le prophète Mahomet, la Haut-commissaire britannique réagit

Le meurtre de la jeune élève a suscité une vague d’indignation dans le pays.

La haut-commissaire britannique au Nigeria, Catriona Laing, a condamné le meurtre de Deborah Samuel, une élève chrétienne du Shehu Shagari College of Education, dans l’État de Sokoto, par une foule pour avoir insulté le prophète Mahomet.

LIRE AUSSI: Nigeria : une élève battue à mort pour avoir insulté le prophète Mahomet

Dans un tweet partagé vendredi, Catriona Laing a déclaré que les meurtriers de la défunte doivent être traduits en justice conformément à la loi.

« Je condamne le meurtre de Deborah Samuel à Sokoto, et j’exhorte la police et les autorités compétentes à veiller à ce que les auteurs de cet acte horrible soient traduits en justice conformément à la loi », a-t-elle écrit.

Le sultan de Sokoto, Muhammadu Sa’ad Abubakar, la plus haute autorité spirituelle des musulmans nigérians, et l’influent évêque catholique de Sokoto, Mathew Hassan Kukah, ont également lancé appelé au calme après le meurtre de Deborah.

« Le Conseil du sultanat condamne l’incident (…) et appel les forces de sécurité à traduire en justice les auteurs de cet incident injustifiable », a déclaré Muhammadu Sa’ad Abubakar dans un communiqué.

Le sultan, qui dirige également le Conseil interreligieux du Nigeria (NIREC) pour l’harmonie interconfessionnelle, a appelé « tout le monde à rester calme et à assurer une coexistence pacifique » dans le pays.

Crédit photo : kanyidaily

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess