Nigeria : deux églises attaquées par des terroristes, 36 personnes enlevées

Des terroristes ont attaqué deux églises, tuant 3 fidèles et enlevant au moins 36 autres dans la zone du gouvernement local de Kajuru, dans l’État de Kaduna, au nord du Nigeria.

Il a été constaté que des terroristes en grand nombre ont envahi l’église catholique St. Moses dans le village de Rubu alors que l’église terminait sa première messe le dimanche 19 juin 2022.

Selon le rapport, les terroristes ont ouvert le feu sur les fidèles. Trois personnes ont été tuées sur place tandis que plusieurs autres ont subi divers degrés de blessures. 

Un ancien conseiller spécial sur les médias auprès du gouverneur de l’État de Kaduna, Reuben Buhari, a affirmé que des terroristes avaient également attaqué une église baptiste et enlevé 36 fidèles.

Le commissaire d’État à la sécurité intérieure et aux affaires intérieures, Samuel Aruwan, qui a confirmé l’incident dans un communiqué le dimanche 19 juin, a déclaré que les hommes armés avaient attaqué l’église baptiste Maranatha et l’église catholique St. Moses.

« Sur une note triste, les agences de sécurité ont signalé au gouvernement de l’État de Kaduna que des bandits avaient attaqué des fidèles et des habitants à Ungwan Fada, Ungwan Turawa et Ungwan Makama dans la zone générale de Rubu de la zone du gouvernement local de Kajuru », indique le communiqué. « Les bandits ont pris d’assaut les villages à moto, en commençant par Ungwan Fada, et en se déplaçant vers Ungwan Turawa, avant Ungwan Makama puis Rubu. Dans le village de Rubu, les bandits ont attaqué des fidèles de l’église baptiste Maranatha et de l’église catholique St. Moses. »

Trois habitants ont été confirmés tués dans les attaques. Ils sont identifiés comme suit : Peter Madaki (chef de quartier d’Ungwan Fada) Elisha Ezekiel (résident d’Ungwan Fada) et Ali Zamani (chef de la jeunesse de Rubu).

« Deux personnes ont été blessées dans les attaques : un homme , Aniro Mai et une femme non encore identifiée. Un nombre indéterminé d’habitants ont également été enlevés, selon les rapports reçus. Les bandits ont pillé des magasins et emporté des objets de valeur dans les villages. », a continué le communiqué.

LIRE AUSSI: Nigeria/ Au moins 50 morts dans l’attaque d’une église: ce qu’il s’est passé – AfrikMag

En recevant le rapport, la gouverneure par intérim, le Dr Hadiza Sabuwa Balarabe, a exprimé sa profonde tristesse et a condamné l’attaque dans les termes les plus forts. Elle a adressé ses sincères condoléances aux familles des victimes décédées, alors qu’elle priait pour le repos de leurs âmes. Le gouverneur par intérim a également compati avec les églises attaquées et a prié pour le prompt rétablissement des blessés.

Le commissaire a déclaré que des patrouilles de sécurité sont menées dans la zone générale au fur et à mesure que les enquêtes progressent, ajoutant que les citoyens seront informés des développements émergents.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess