Poutine contre l’Occident : qui gagnera la longue guerre des nerfs ?

Au-delà de la guerre de tranchées qui s’enracine dans le Donbass, un conflit bien plus large se joue sur la scène internationale. Un affrontement entre deux camps, deux modèles, celui des démocraties occidentales et celui des régimes autoritaires. Et le président russe, Vladimir Poutine, entend bien utiliser toutes les armes à sa disposition pour le gagner.

Pour lui, cette « opération spéciale », comme il qualifie la guerre en Ukraine, est un tournant géopolitique majeur qui marque la transition d’un « égocentrisme mondialisé américain vers un monde vraiment multipolaire ». L’occasion de renverser la domination du camp occidental sur les affaires mondiales depuis la fin de la guerre froide.

Gilles Paris est éditorialiste au Monde, spécialiste des questions géopolitiques. Dans cet épisode du podcast « L’Heure du Monde », il explique comment Vladimir Poutine parie sur l’instabilité des démocraties, en utilisant l’arme du gaz russe pour faire pression sur leurs économies. Une stratégie qui a ses limites et ne garantit pas forcément une victoire à long terme. A ce stade, personne ne peut prédire qui gagnera cette guerre d’usure.

Un épisode produit et présenté par Jean-Guillaume Santi avec l’aide d’Adèle Ponticelli, réalisé par Amandine Robillard.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess