Poutine révèle son passé de chauffeur de taxi pour joindre les deux bouts

Vladimir Poutine a expliqué comment la chute de l’Union soviétique en 1991 a causé tant de dommages économiques qu’il a dû travailler comme chauffeur de taxi pour compléter ses revenus.

Poutine a décrit l’éclatement de l’Union soviétique comme l’effondrement de la Russie historique, affirmant qu’il avait forcé de nombreux Russes à chercher de nouvelles façons de gagner de l’argent. Les propos de l’homme fort surviennent alors que la Russie rassemble plus de 90 000 soldats à sa frontière avec l’Ukraine ( une ancienne république soviétique) et qu’il y a des craintes qu’elle envisage de l’envahir. La Russie nie, accusant l’Ukraine de provocation et cherchant des garanties contre l’expansion de l’OTAN vers l’Est.

Publicité
–>

Les propos de Poutine proviennent d’un film documentaire intitulé «Russie. Histoire récente» , diffusé le dimanche 12 décembre. « Il s’agissait d’une désintégration de la Russie historique sous le nom d’Union soviétique »,a-t-il déclaré, ajoutant qu’en Occident, on pensait que la poursuite de la désintégration de la Russie n’était qu’une question de temps. Poutine considère l’effondrement comme une tragédie et parle pour la première fois de ses difficultés personnelles à l’époque.

Parfois, je devais gagner de l’argent supplémentaire », a-t-il déclaré. “Je veux dire, gagner de l’argent supplémentaire en voiture, en tant que chauffeur privé. C’est désagréable d’en parler pour être honnête, mais c’était malheureusement le cas. »

Lire aussi: Révélation fracassante: Vladimir Poutine est père d’une fille cachée de 17 ans-Photos

Publicité 2



Au début des années 90, les taxis étaient rares en Russie, et de nombreux individus avec des voitures transportaient des étrangers pour joindre les deux bouts. Certains utilisaient même des véhicules de travail tels que des ambulances pour faire des taxis.

Avant que Poutine n’entre en politique, il travaillait pour l’agence d’espionnage soviétique, le KGB. Au début des années 1990, il a travaillé au bureau du maire de Saint-Pétersbourg, Anatoly Sobchak. Il affirme avoir démissionné du KGB après le coup d’État d’août 1991 contre le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev qui a entraîné l’éclatement de l’URSS.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess