Shireen Abu Akleh, journaliste d’Al-Jazira, tuée par un  tir de l’armée israélienne en Cisjordanie


Transportée dans un état critique à l’hôpital de Jénine, Shireen Abu Akleh a été déclarée morte sur place.

La journaliste Shireen Abu Akleh, une des plus connues de la chaîne arabe Al-Jazira, a été tuée mercredi 11 mai au matin par un tir de l’armée israélienne alors qu’elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine, en Cisjordanie, a constaté un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) sur place.

Le ministère de la santé palestinien et la chaîne Al-Jazira ont, dans la foulée, annoncé le décès de cette journaliste par un tir de l’armée israélienne lors de ces affrontements à Jénine, bastion des factions armées palestiniennes dans le nord de la Cisjordanie.

« […] Shireen Abu Akleh couvrait les événements qui se déroulaient à Jénine, en particulier un raid israélien sur la ville, située au nord de la Cisjordanie, lorsqu’elle a été touchée par une balle dans la tête », a déclaré un responsable de la chaîne. Transportée dans un état critique à l’hôpital, elle a été déclarée morte sur place. C’était une « journaliste très respectée », qui travaillait pour la chaîne depuis le début de la seconde Intifada, en 2000, a-t-il ajouté. Selon le ministère de la santé palestinien, un autre journaliste palestinien a été touché par une balle dans le dos, mais serait dans un état stable.

Le Monde avec AFP

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess