Succession de Boris Johnson : la favorite Liz Truss réussit son premier débat


Liz Truss et Rishi Sunak débatent lors sur la BBC à Stoke-on-Trent, en Angleterre, le 25 juillet 2022.

Rishi Sunak était légèrement agressif, la raie impeccable et le costume de très bonne coupe. Liz Truss, moins rigide et plus confiante que d’ordinaire, portait une robe bleu roi aux couleurs de leur Parti conservateur. L’ex-chancelier de l’Echiquier et la ministre des affaires étrangères britannique se sont affrontés pendant une heure, lundi 25 juillet, sur la BBC, lors du premier débat organisé entre les deux candidats au remplacement de Boris Johnson au 10 Downing Street.

Les échanges furent vifs, centrés comme depuis le début de la campagne, mi-juillet, sur la crise du pouvoir d’achat, M. Sunak persistant à défendre la nécessité de lutter en priorité contre l’inflation (désormais à plus de 9 % au Royaume-Uni), Liz Truss insistant sur son agenda « audacieux », avec des baisses d’impôts massives « dès le premier jour ». La situation déplorable du système de santé national ou le Brexit ont été à peine évoqués.

Rishi Sunak à la traîne dans les sondages

Les deux politiques étaient aux prises dans une salle de spectacle de Stoke-on-Trent, une cité des Midlands connue pour avoir voté massivement en faveur du Brexit lors du référendum de 2016, face à un auditoire de quelques dizaines d’habitants ayant voté conservateur aux élections générales de 2019. En réalité, ils s’adressaient directement aux 160 000 membres du parti à qui il reviendra, à partir du 1er août et jusqu’au 2 septembre, de voter pour les départager. Le nom du nouveau premier ministre britannique sera annoncé le 5 septembre.

Rishi Sunak, 42 ans, n’avait pas grand-chose à perdre. Catalogué malgré lui comme un modéré, accusé de « traîtrise » par les proches de M. Johnson (sa démission, le 5 juillet, a précipité la chute du premier ministre), l’ex-chancelier de l’échiquier est à la traîne dans les sondages. Selon un sondage YouGov publié le 21 juillet, 62 % des membres du parti interrogés préféraient Liz Truss, contre 38 % se disant prêts à choisir M. Sunak. Malgré son aisance à l’oral, ce fils d’immigrés indiens ayant fait fortune dans la finance n’a pas réussi à renverser la vapeur lundi soir. A en croire un sondage réalisé par Opinium après le débat, 39 % des personnes interrogées (électeurs conservateurs ou pas) ont trouvé Liz Truss la plus convaincante, 38 % ont préféré son collègue.

Sur la forme, Mme Truss, 47 ans, a évité les faux pas et livré une performance moins robotique que d’habitude. Elle est apparue plus calme que son interlocuteur, qui ne cessait de l’interrompre. La ministre des affaires étrangères de M. Johnson a certes fait une entrée difficile en campagne – elle s’est hissée de justesse dans le duo de tête – mais son positionnement à la droite du parti commence à payer.

Il vous reste 59.8% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess