Tempête Ida : baptême du feu pour la nouvelle gouverneure, Kathy Hochul

Le 2 septembre, les eaux ont envahi les rues et les transports en commun ont été bloqués.

Ce fut la course contre les éléments, pour passer avant l’arrivée de l’ouragan Ida qui atteignait mercredi 1er septembre la côte est des Etats-Unis. Dans l’après-midi, l’atterrissage sur la base d’Andrews, près de Washington, en provenance de Guantanamo se fit in extremis, et il fallut patienter une demi-heure en raison d’une alerte à la tornade. De Washington, les trains Amtrak était encore à l’heure, mais en chemin sans cesse sonnaient les alertes météo, en anglais et en espagnol, exhortant à se mettre à l’abri. Lorsque le train battu par les vents arriva à New York, vers 19 heures, il pleuvait comme jamais vu. Vers 22 heures, à Manhattan, il fallut déménager les meubles du salon, alors que l’eau s’infiltrait pas le sol. Le lendemain, le soleil brillait, mais l’école était annulée, la télévision en rade.

Tous ne furent pas si bien lotis à New York, alors qu’il a plu 18,26 centimètres d’eau en douze heures sur Central Park, deux fois plus que le précédent record qui datait de 1927 (l’équivalent de trois mois de pluie à Paris). L’eau a inondé les rues transformées en torrents, envahi les sous-sols du Queens et de Brooklyn, où habitent parfois des clandestins dans des caves servant d’appartement de fortune.

Vingt personnes au moins sont décédées à New York et dans le New Jersey voisin, dont huit personnes prises au piège dans leur logement en sous-sol cerné par les eaux dans le quartier de Queens. Parmi eux, un petit garçon de 2 ans et une femme de 86 ans. Une personne est morte noyée dans sa voiture tandis que cinq autre ont été retrouvées sans vie à Elizabeth, dans le New Jersey. Une tornade a détruit un lotissement dans ce petit Etat. Deux cents passagers bloqués dans un train du côté de l’aéroport de Newark, en face de New York, ont dû être secourus dans la nuit, tout comme un bus dans le quartier de Staten Island, dont les passagers se tenaient debout sur les sièges tant l’eau était montée.

Des voitures sont abandonnées sur la voie rapide Major Deegan inondée dans le Bronx, après une nuit de vents et de pluies violents dus aux restes de l’ouragan Ida, le 2 septembre, à New York.

L’interruption des transports en commun

Le Film Forum, un cinéma d’art et d’essais qui diffusait La Piscine, de Jacques Deray, avec Alain Delon et Romy Schneider, a été inondé, conduisant son public à plaisanter sur cette « expérience en 3D ». L’eau s’est déversée dans les transports en commun new-yorkais conduisant à leur interruption complète pendant la nuit. Dans la matinée, le service redémarrait péniblement avec des délais sur neuf lignes, une suspension partielle sur treize et complète sur deux lignes, tandis que le trafic ferroviaire Amtrak entre Philadelphie et Boston était interrompu.

Il vous reste 45.03% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

via LeMonde

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess