Un homme de 75 ans condamné à vie pour avoir v.iolé une fillette de 6 ans de son voisin

Un homme qui a v.iolé une fillette de 6 ans de son voisin a été condamné à la réclusion à perpétuité au Kenya.

Wilson Motunde Enima, 75 ans, a été condamné par la magistrate principale Esther Bhoke au palais de justice de Kibera à Nairobi après avoir été reconnu coupable le jeudi 14 avril.

Enima a souillé la fillette dans sa maison alors que sa mère lavait des vêtements à l’extérieur en mai 2017, à Lindi, Kibera. L’enfant était allée jouer dans la maison d’Enima peu de temps après son retour de l’école. Elle est restée dans la maison pendant environ 30 minutes. Sa mère s’est inquiétée et a jeté un coup d’œil dans la maison d’Enima et elle l’a vu debout à côté de l’enfant. La petite fille est alors sortie de la maison.

La mineure a d’abord nié que quoi que ce soit lui était arrivé lorsque sa mère a demandé ce qu’elle faisait avec Enima dans la maison. La mère de la victime est allée avec elle chez sa belle-mère et a rapporté ce qui s’était passé et lui a demandé de vérifier si la petite allait bien. La belle-mère a examiné les parties intimes de l’enfant et a dit qu’il ne lui était rien arrivé. Mais l’enfant s’est ouverte quelques jours plus tard lorsque sa mère a découvert une odeur nauséabonde émanant de ses parties intimes en la lavant. Elle a admis qu’Enima l’avait v.iolée trois fois. Elle a été emmenée à l’hôpital où elle a été soignée et l’affaire a été signalée au poste de police de Kilimani. 

Enima a été inculpé le 30 mai 2017 et reconnu coupable après cinq ans de procès. 

Lors de son témoignage devant le tribunal, la fillette a déclaré que l’accusé avait commencé à la toucher avant de la v.ioler.

« Je suis allée chez lui et il m’a donnée son téléphone pour que je puisse jouer à des jeux. Il s’est assis sur le jerrycan et a commencé à me toucher la cuisse« , a-t-elle déclaré au tribunal. « Il m’a alors dit d’enlever mon dessous, ce que j’ai fait mais quand Je lui ai dit que ma mère m’avait mise en garde contre cela, il a continué et m’a v.iolée. C’était très douloureux. », a t-elle dit.

En guise d’atténuation par l’intermédiaire d’un avocat, Enima a déclaré à Bhoke qu’il avait une famille entièrement dépendante de lui, dont un fils de 23 ans qui est malade. Il a dit qu’il était le seul soutien pour sa famille de six personnes car sa femme n’a pas de travail. Bhoke, qui a qualifié l’infraction de barbare, a déclaré qu’elle considérait l’atténuation mais aussi les dispositions de la loi.

LIRE AUSSI: Afrique du Sud: lourde peine pour un homme de 50 ans qui a violé une fillette de 19 mois

« Je le condamne donc à la réclusion à perpétuité, il a un droit d’appel de 14 jours », a déclaré Bhoke.

La loi de 2006 sur les infractions s3xuelles prévoit une peine d’emprisonnement à perpétuité obligatoire pour un condamné reconnu coupable d’avoir V.iolé un enfant de moins de 12 ans.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess