Une femme enceinte tuée par son mari pour avoir refusé de se faire avorter

Une Libanaise enceinte de cinq mois qui a été violemment battue et incendiée par son mari est finalement décédée à l’hôpital.

La victime, Hana Mohammed Khodor âgée de 21 ans, est décédée le mercredi 17 août 2022, après 11 jours de lutte pour sa vie dans un hôpital du nord de Tripoli, la deuxième ville du Liban. Hana a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, souffrant de brûlures au corps entier, après que son mari l’ait incendiée à l’aide de la bouteille de gaz de la maison.

Selon des informations, le mari de Khodor, identifié comme AA, l’a incendiée parce qu’elle refusait de se faire avorter. Selon les rapports, le mari ne voulait pas de l’enfant afin d’éviter des charges financières supplémentaires car lui et sa femme sont issus de milieux pauvres. Le couple a deux enfants.

Un médecin de l’hôpital Al-Salam de Tripoli a déclaré plus tôt aux médias que Khodor avait été admise le 6 août, après avoir « subi des brûlures corporelles à 100 %Le bébé est mort et nous avons dû l’opérer pour retirer le fœtus. Ses chances de survie étaient très faibles. »

Un ami de la famille, Abdul Rahman Haddad, a déclaré à Arab News que les Forces de sécurité intérieure libanaises avaient arrêté le mari, qui avait prévu de fuir le pays. La tante de la victime a déclaré à une chaîne de télévision locale que AA. a brutalement battu sa femme pour la contraindre à avorter.

LIRE AUSSI: Kenya: un homme accusé d’avoir tué sa femme pour lui avoir dit qu’il n’est pas assez bon au lit

« Quand elle a refusé d’avorter le bébé, il l’a ramenée chez elle et l’a incendiée à l’aide de la bouteille de gaz », a-t-elle déclaré.

Une femme enceinte tuée par son mari pour avoir refusé de se faire avorter

Avant sa mort, la famille de Khodor avait lancé plusieurs appels à un soutien financier pour l’aider à payer son traitement hospitalier, qui comprenait de multiples opérations et des transfusions sanguines.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess