Après la baisse de ses tarifs Orange Money, Orange prend une importante décision



Orange ne lâche toujours pas l’affaire. Après la baisse de ses tarifs Orange Money, l’opérateur se concentre sur les «les frais de service» pratiquées par des prestataires de transfert d’argent. L’opérateur est en croisade contre cette pratique.

«Orange finances mobile Sénégal porte à la connaissance de ses clients qu’une partie du réseau de distribution Orange Money a mis en place une pratique frauduleuse de surfacturation à travers une grille tarifaire illégale nommée frais de service», dénonce-t-il dans une publication.

L’opérateur demande aux usagers de signaler tout point de vente opérant ce type de frais. Et «pour éviter ces pratiques frauduleuses», il oriente ses usagers vers ses agences, kiosques, grossistes, stations d’essence partenaires entre autres.

De leur côté, les prestataires se disent très peu ébranlés par cette offensive. Secrétaire Général du Réseau national des prestataires du transfert d’argent (Renapta), Doudou Ndiaye dit avoir bien remarqué la campagne déclenchée par Orange. Mais, il indique que ces frais ne sont pas pratiqués que sur Orange Money.

«Nous, on les appelle des frais de survie. Car si on se contente des commissions des opérateurs, tous les points de service allaient fermer. Par exemple, dans votre quartier, s’il y avait 10 points, au moins 50% ont arrêté les activités ou ont ajouté d’autres services», indique-t-il.

Le prestataire annonce que son organisations va faire une sortie, très prochainement, sur la problématique: «On est en train de préparer une sortie pour réagir. Parce qu’on se rend compte qu’à travers ces frais-là, tous les jours, au niveau des multiservices, on nous signale que des puces sont désactivées. Nous allons réagir.»

senenews

via Dakarbuzz

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess