Gabon : indigné par les arrestations, Ndong refuse de jouer !

Contexte explosif au Gabon avant le match contre la Libye vendredi, décisif pour la survie des Panthères dans les éliminatoires du Mondial 2022. Mercredi, l’ancien international Stéphane Nguema et quatre membres de l’Association Nationale des Footballeurs Professionnels du Gabon (ANFPG) ont en effet été arrêtés et ont passé la nuit au poste, avant d’être relâchés. Leur tort ? Avoir tenté d’approcher la sélection afin de sensibiliser les Panthères aux problèmes des footballeurs locaux, confrontés à l’arrêt du championnat gabonais depuis deux ans.

Mais, même s’ils n’ont pas pu rencontrer les internationaux, leur message a été entendu et relayé dans les médias et sur les réseaux sociaux. Et coup de théâtre ce jeudi soir puisque Didier Ibrahim Ndong, cadre de la sélection, a annoncé qu’il refuse de prendre part au match face aux Libyens par solidarité avec les 5 interpellés !

Lemina et Aubameyang pas sur la même longueur d’ondes

«La notion de solidarité est celle qui m’habite le plus. Loin d’être un hypocrite, je ne serais pas à Franceville pour la simple et bonne raison qu’en aucun cas je ne tolère les arrestations de Stéphane Nguema et d’autres anciens joueurs internationaux», a dénoncé le milieu de terrain du Yeni Malatyaspor sur sa page Facebook. «Pour avoir milité pour le retour du championnat local, Stéphane Nguema a été lâchement arrêté. Mais ils ne se sont pas arrêtés là, en plus de ça, ils l’ont gardé toute la nuit dans un poste de gendarmerie du Haut-Ogooué. Pour moi c’est inadmissible, Stéphane a porté haut les couleurs du Gabon, il est un exemple pour moi, mieux une fierté nationale. Il a tout mon soutien. Pour marquer ce soutien, j’ai refusé de monter dans l’avion qui mène à Franceville. Je suis comme ça, je suis entier, je suis Ibrahim Ndong et je soutiens Stéphane Nguema et la reprise du championnat national.»

Un vrai coup de gueule, qui ne fait toutefois pas l’unanimité au sein du groupe… Mario Lemina a ainsi adressé une réponse ironique à son coéquipier en se classant parmi les «hypocrites», tandis que le capitaine Pierre-Emerick Aubameyang a estimé en conférence de presse que la délégation de l’ANFPG aurait mieux fait d’attendre que le match soit passé pour tenter d’approcher les joueurs…

Le communiqué de Ndong

La réponse lunaire de Lemina

La réaction d’Aubameyang aux arrestations

Afikfoot

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess