JO : Côte d’Ivoire-Espagne, les Eléphanteaux pour entrer dans l’histoire !

La Côte d’Ivoire peut entrer dans l’histoire ! Eliminés à ce stade de la compétition en 2008 à Pékin à l’occasion de leur unique précédente participation, les Eléphanteaux se frottent à l’Espagne ce samedi en quart de finale des Jeux Olympiques de Tokyo (coup d’envoi à 8h en temps universel, soit 10h en France).

Avec un groupe impressionnant (Pedri, Olmo, Asensio…), la Rojita partira évidemment favorite, mais les Ivoiriens U23 ont prouvé en phase de groupes qu’ils ont les armes pour lutter avec les meilleurs. Après avoir battu l’Arabie Saoudite (2-1), les poulains de Soualiho Haidara ont ainsi fait jeu égal avec le Brésil (0-0) puis l’Allemagne (1-1), qu’ils ont éliminée. Emmenés par leurs trois jokers Max-Alain Gradel (capitaine), Eric Bailly et Franck Kessié ainsi que par la jeune garde incarnée par Amad Diallo (Manchester United), les Ivoiriens ne veulent surtout pas s’interdire de rêver.

Gradel : «personne ne nous attendait à ce niveau»

«On a un sentiment de fierté parce que personne ne nous attendait à ce niveau-là vu le groupe qu’on avait. (…) C’est un exploit de se sortir de cette poule», a insisté Gradel sur le site de la FIFA. «On essaie de se battre et de travailler en toute humilité. On verra ce que l’avenir nous réserve. On ne va pas essayer de se projeter plus loin que notre prochain match et nous verrons bien.» De son côté, Haidara regrette un peu la cadence infernale imposée par ces Jeux, avec des matchs qui s’enchaînent tous les 3 jours.

«La situation devient plus intéressante et nous avons plus de pression. Quand on sort un grand comme l’Allemagne et qu’on trouve l’Espagne sur son chemin, on se dit qu’on n’a même pas le temps de savourer ce qu’on a accompli», a pointé le technicien. «Il faut juste souhaiter que nos joueurs soient dans un bon jour, c’est tout. Si nous sommes capables de faire des courses comme hier (mercredi, contre l’Allemagne, ndlr), je pense que nous pouvons tenir tête à n’importe quel adversaire.» De son côté, l’Espagne n’a pas affiché autant de maîtrise qu’attendu et elle a buté sur l’Egypte (0-0) et l’Argentine (1-1), en s’imposant seulement contre l’Australie (1-0). Les Ivoiriens ont peut-être un coup à jouer !

Le programme des quarts de finale – Samedi 31 juillet (heure française, soit GMT +2) :

10h : Côte d’Ivoire – Espagne

11h : Japon – Nouvelle-Zélande

12h : Brésil – Egypte

13h : Corée du Sud – Mexique

Afikfoot

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess