Mondial 2022 (Q) : Algérie et Maroc entrent en piste, la RDC en reconquête

Débutée la veille, la première journée des éliminatoires du Mondial 2022 se poursuit ce jeudi en Afrique avec 7 matchs au programme.

Après sa non-qualification pour la CAN, la RD Congo doit se racheter à domicile face à la Tanzanie. Désormais dirigés par l’Argentin Hector Cuper, les Léopards pourront compter sur le grand retour de Dieumerci Mbokani et sur la présence de Cédric Bakambu, mais ils devront se passer d’une dizaine de joueurs initialement convoqués pour cause de blessures ou de problèmes administratifs (notamment Kakuta, Kebano, Elia, Nsakala, Muleka…).

Ce match aura lieu au Stade du TP Mazembe à Lubumbashi, le Stade des Martyrs de Kinshasa n’étant pas aux normes. Attention à la menace Ally Samatta côté tanzanien, qui évoluera dans son ancien jardin. L’autre match du groupe opposera Madagascar au Bénin au Stade Mahamasina, fraîchement rénové. Les deux sélections ont en commun d’avoir atteint les quarts de finale de la dernière CAN mais d’avoir échoué à se qualifier pour l’édition 2021. Cette affiche marquera les grands débuts d’Eric Rabésandratana sur le banc des Barea.

Algérie-Djibouti, le grand écart

Mais c’est au Maghreb qu’auront lieu les deux affiches les plus attendues du jour. Sur une série record en Afrique de 27 matchs d’invincibilité, l’Algérie part ultra-favorite face à Djibouti, 182e nation au classement FIFA. Mahrez, Delort ou encore Bennacer, de retour de blessure, seront là et les fans des Fennecs s’attendent à une large victoire, mais il faudra veiller à ne pas prendre de haut une sélection qui a beaucoup progressé depuis deux ans sous les ordres du Français Julien Mette, partisan d’un football joueur, «à l’espagnol». L’état déplorable de la pelouse du Stade Mustapha Tchaker de Blida, objet d’un retentissant coup de gueule du sélectionneur algérien Djamel Belmadi, ne devrait pas favoriser le spectacle… Dans l’autre match du groupe, le Burkina Faso, privé de ses cadres Bertrand Traoré (Aston Villa) et Edmond Tapsoba (Bayer Leverkusen), affrontera le Niger, contraint de «recevoir» les Etalons à Marrakech au Maroc.

Dans la soirée, le Maroc devra quant à lui tenir son rang à domicile face au Soudan d’Hubert Velud, qui surfe sur la dynamique de son retour à la CAN. Toujours aussi peu flamboyants dans le jeu malgré des résultats satisfaisants, les Lions de l’Atlas pourront compter sur Achraf Hakimi, auteur d’un début de saison éblouissant avec le PSG, sur Sofiane Boufal, de retour, mais aussi sur le renfort de nouveaux binationaux comme Imran Louza (ex-Nantes) et Sofiane Alakouch (Metz), qui pourraient fêter leur première cape. Alors que la mise à l’écart d’Hakim Ziyech, assumée par le sélectionneur Vahid Halilhodzic en raison d’un problème de comportement, a fait couler beaucoup d’encre ces dernières heures, les Marocains devront se concentrer sur le terrain.

Dans le groupe E enfin, le vainqueur de Kenya-Ouganda aura l’occasion de rejoindre en tête le Mali, tombeur du Rwanda (1-0) la veille. Tandis que le gagnant de Namibie-Congo pourra en faire de même avec le Sénégal, vainqueur du Togo (2-0), dans le groupe H.

Le programme du jeudi 2 septembre
Horaires en temps universel; pour la France, ajoutez deux heures

13h, RD Congo vs Tanzanie (Groupe J)
13h, Kenya vs Ouganda (Groupe E)
16h, Namibie vs Congo (Groupe H)
16h, Madagascar vs Bénin (Groupe J)
16h, Niger vs Burkina Faso (Groupe A)
19h, Maroc vs Soudan (Groupe I)
19h, Algérie vs Djibouti (Groupe A)

Afikfoot

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess