Mondial 2022 (Q) : duel à distance Côte d’Ivoire-Cameroun, au tour de la Tunisie et du Nigeria ? Le programme de samedi

Les six derniers matchs comptant pour la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2022 sont à suivre ce samedi à travers le continent. Le Sénégal, le Maroc, le Mali et l’Egypte sont déjà qualifiés en barrages et trois sélections pourraient les imiter au cours des prochaines heures.

Dans le groupe B, la Tunisie dispose ainsi d’une belle carte à jouer puisqu’elle validera son billet en cas de victoire en Guinée Equatoriale. Même un nul suffirait officieusement aux Aigles de Carthage qui seraient alors quasiment certains de passer grâce à leur différence de buts largement favorable (+8 par rapport à leur adversaire). Malgré les absences de cadres comme Skhiri, Msakni et Rafia ou encore de Fakhreddine Ben Youssef, la mission paraît dans les cordes des hommes de Mondher Kebaier, vainqueurs du même adversaire 3-0 en septembre à l’aller. Dans l’autre rencontre du groupe, la Zambie conserve un infime espoir de qualification en cas de victoire contre la Mauritanie, déjà éliminée et dirigée par l’intérimaire Gérard Buscher suite au limogeage de Corentin Martins.

Balle de match aussi pour le Nigeria, qui devra toutefois compter sur un petit coup de pouce dans le groupe C. Présents lors des trois dernières Coupes du monde, les Super Eagles continuent en effet de payer leur défaite surprise contre la Centrafrique (0-1) lors de la 3e journée. Du coup, pour passer, Victor Osimhen et sa bande devront s’imposer face au Liberia, déjà éliminé et qui les «reçoit» au Maroc, mais aussi espérer que le Cap-Vert ne batte pas la Centrafrique, toujours en vie. Dans le cas contraire, les Nigérians joueront leur destin lors de la «finale» à domicile de mardi face au Cap-Vert.

Côte d’Ivoire-Cameroun, attention au faux-pas…

Mais c’est vers le groupe D que tous les regards seront braqués avec le passionnant duel à distance entre la Côte d’Ivoire, en tête de la poule avec un point d’avance, et le Cameroun. Avant la «finale» annoncée de mardi à Douala, les deux sélections vont devoir éviter le faux-pas. Privés de leur cadre défensif Bailly, suspendu, les Eléphants «reçoivent» le Mozambique à Cotonou, au Bénin. Les Ivoiriens s’avancent confiants mais méfiants face à un adversaire qui leur avait posé problème à l’aller (0-0). Attention car, en cas de contre-performance, les hommes de Patrice Beaumelle laisseraient la possibilité au Cameroun de les dépasser, ce qui les obligerait alors à gagner à Douala lors de la dernière journée, alors qu’un nul leur suffit actuellement.

Mais la pression est forte aussi sur les épaules du Cameroun qui affronte le Malawi à Johannesburg en Afrique du Sud. En effet, en cas de défaite combinée à un succès ivoirien, les Lions Indomptables seraient éliminés dès ce samedi ! Un scénario dont les hommes de Toni Conceição, vainqueurs 2-0 à l’aller, ne veulent évidemment pas entendre parler malgré les absences de Choupo-Moting (isolement), Castelletto (deuil), Moukoudi, Neyou et Kunde (blessure). «Le match contre le Malawi et celui contre la Côte d’Ivoire sont des matchs très importants. Il n’y en a pas un qui soit plus important que l’autre», a prévenu Vincent Aboubakar en bon capitaine. De sages paroles…

Le programme de samedi (horaires en temps universel; pour la France, ajoutez une heure)

13h

Malawi – Cameroun, à Johannesburg (Afrique du Sud) (groupe D)

Zambie – Mauritanie, à Lusaka (groupe B)

16h

Guinée équatoriale – Tunisie, à Malabo (groupe B)

Liberia – Nigeria, à Tanger (Maroc) (groupe C)

Cap-Vert – Centrafrique, à Mindelo (groupe C)

19h

Côte d’Ivoire – Mozambique, à Cotonou (Bénin) (groupe D)

Afikfoot

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess