Biram Souley Diop réapparaît : «J’attends ma convocation»

L’administrateur général de Pastef, annoncé en fuite, refait surface et dit attendre sa convocation. Birame Souley Diop dit cependant avoir éteint son téléphone pour «(se) reposer, (se) concentrer, mais surtout vider quelques urgences».

«Ne disparaissent ou ne fuient que les coupables.» Birame Souley Diop, qui serait recherché par la Division des investigations criminelles (Dic) depuis mercredi, a ainsi réagi hier. «Je suis totalement à la disposition de la Dic pour répondre à une convocation en Patriote prêt pour la manifestation de la vérité, mais seulement la vérité et pas la force aveugle de l’oppression ou de la pensée imposée», a-t-il ajouté dans un communiqué. L’administrateur général de Pastef, accusé d’avoir organisé son «injoignabilité», soutient avoir «fait le choix de ne lire aucune presse» et que c’est seulement en ouvrant son téléphone qu’il a découvert qu’il aurait été «en fuite, disparu et wanted». Pourtant, admet-il, «c’est pour me reposer, me concentrer, mais surtout vider quelques urgences que j’avais éteint mon téléphone». Cet homme parmi le cercle restreint de Ousmane Sonko assure : «Je suis chez moi, j’ai une adresse précise, toute autre chose que l’on vous dirait est inexacte. En attendant, j’attends ma convocation, serein et déterminé, chez moi.»
Le Coordonnateur départemental de Pastef de Thiès dénonce l’arrestation de son épouse qui «ne sait rien de la politique». «C’est moi qui fais de la politique, qui m’oppose au régime en place comme tous les Patriotes. Mais je n’ai jamais insulté et je n’insulterai jamais, car j’ai modestement, suffisamment d’arguments pour imposer mes opinions avec courtoisie et politesse et les taire quand je suis convaincu», a-t-il souligné. Birame Souley Diop est persuadé que, «comme celui qui accuse des jeunes de Pastef d’avoir incendié son salon», celui qui a insulté sera dans le camp du pouvoir «comme d’ailleurs les faux profils créés sur Facebook avec des photos de Ousmane Sonko pour insulter». Il demande à ses avocats de déposer une plainte contre les accusateurs de son épouse. «Nos problèmes familiaux ne regardent absolument personne», a-t-il ajouté. Il estime, de toute façon, que «Macky veut Birame Souley Diop et d’autres» militants de Pastef, après les jeunes arrêtés à Dakar et à Bignona, mais aussi Abass Fall. Birame Souley Diop prévient ses camarades en ces termes : «Patriotes, si vous êtes décidés à vous opposer, préparez vos familles, car les geôles sont au Sénégal, sous ce règne, faits pour nous. Protégez le projet et son porte-étendard Ousmane Sonko ! Battez-vous en démocrates respectueux des lois, mais en rangs serrés.»

via LeQuotidien

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Sortie du leader de Pastef à l’Ucad – Étudiants en masse pour Sonko

Next Post

Les interférences politiques entravent l’enquête sur l’explosion au port de Beyrouth

Related Posts