Burkina Faso/ Après le massacre de 86 civils, le Colonel Damiba promet de retrouver les auteurs

Le Colonel Damiba, chef de la Transition au Burkina s’est rendu le mercredi 15 juin 2022 dans la localité de Seytenga. Il s’agissait pour le chef de l’Etat burkinabè d’apporter du réconfort aux populations martyrisées par une horde de terroristes dans la nuit du 11 au 12 juin. A celles-ci, il a promis de retrouver ceux qui ont massacré plus de 80 personnes.

Le Colonel Damiba a visité les populations traumatisées de Seytenga, à la suite du passage terrifiant des terroristes. Ces derniers ont froidement tué une centaine de civils. Auparavant, ils avaient fait périr 11 gendarmes. « Nous allons [retrouver les assaillants] et les faire payer », a promis le Colonel Damiba aux populations. Avant de quitter la zone, il a demandé aux différents corps de l’armée de cesser leurs bisbilles quotidiennes. Qui ne seront plus tolérées, a-t-il prévenu.

7 nouveaux corps sans vie ont été retrouvés entre mardi et mercredi, portant désormais à 86 le nombre de personnes tuées officiellement dans l’attaque de Seytenga dans la région du Sahel. Hier encore, le décompte macabre s’établissait à 79 civils tués à bout portant. Les autorités arguaient que des parents auraient pu enlever certains corps pour les enterrer.

Cependant, selon le service de communication de la gendarmerie, les recherches sont terminées, mais des enquêtes seront menées pour savoir si des corps n’ont pas été emportés ou déjà inhumés par des parents des victimes.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess