Côte d’Ivoire-Après ses sorties/ Billon: » Je suis venu présenter mes excuses au président Bédié »

Jean Louis Billon le sait. Heurté Henri Konan Bédié et prétendre obtenir le parrainage du PDCI pour la présidentielle de 2025, est une vue de l’esprit. C’est pourquoi après ses salves sur l’âge des candidats à la présidentielle, il s’est dirigé chez lui pour clarifier sa position auprès du président du PDCI.

Publicité
–>

Au PDCI, on observait Jean-Louis Billon appeler Bédié à prendre sa retraite, depuis un moment. Le sujet est délicat et les sorties de Billon ont surpris plus d’un. Le concerné qui ne cache pas ses ambitions sait très bien qu’il a mis la charrue avant les bœufs. Le risque pour lui de se voir cour-circuiter devenait grand. Il l’a compris et est parti faire amende honorable.

« Je suis venu présenter mes excuses au président Bédié. Ces derniers temps l’actualité a essayé de nous opposer et je suis venu lui dire qu’il n’en était rien du tout et que si certains propos que j’avais tenus ont pu le heurter à cause des interprétations qui ont été faites, cela n’était pas intentionnel et je lui ai présenté des excuses », a laissé entendre Billon, après sa rencontre avec Henri Konan Bédié.

Billon a-t-il attaqué Bédié ? L’intéressé donne sa version sur les accusations. « En réalité il n’en était rien du tout. Le président a très bien compris. La loyauté que j’ai envers le parti et envers le président Bédié ne souffre d’aucune ambiguïté. Il s’agit de faire gagner le PDCI en 2025. Et je m’y prépare. Mais Billon le sait plus que quiconque: il ne peut pas faire gagner le PDCI, s’il a contre lui Bédié.

Publicité 2



En effet, Billon note que « ça se fera avec forcément son soutien et avec celui du Pdci ». A ses détracteurs, Billon a voulu rappeler une chose cardinale, pour tout militant PDC, concernant Henri Konan BédiéI. « C’est notre président et nous lui vouons un respect au-dessus de tout et c’est ce que je suis venu lui dire en toute sincérité. Et j’ai demandé au président de ne pas faire attention à tout ce brouhaha que l’on entend çà et là, car il n’en est du tout. En retour le président m’a remercié et il était content et tout est rentré dans l’ordre« , a clarifié Jean-Louis Billon.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess