Élections locales et départementales – Encore un report : Le Conseil des ministres proroge le mandat des élus

Le Conseil des ministres a fini par acter une décision que tous les acteurs politiques voyaient venir, du fait des retards notés dans les différents points du processus électoral. Seuls les élus déjà en place dont le mandat vient d’être prorogé, s’en plaindront difficilement.

Les élections locales sont reportées à nouveau par le président de la République, Macky Sall. Le projet de loi portant report des élections territoriales et prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux a été adopté, hier, en Conseil des ministres.
Depuis 2014, le Sénégal n’a pas tenu d’élections locales. En
2019, le gouvernement avait déclaré que ces joutes électorales se tiendront en mars 2021 «au plus tard». La propagation du Covid 19, qui a imposé des mesures de réduction de la mobilité des personnes, ajoutée à la révision du fichier électoral, un des points majeurs d’accord dans le cadre du Dialogue politique, ont imposé l’enterrement de cet engagement des autorités.
Dans ses 10 points de revendication, le Mouvement de défense de la démocratie (M2D) a récemment demandé au chef de l’Etat de s’engager publique ment à organiser les élections locales en 2021. Même si l’on avait semblé noter que tous les alliés ne ramaient pas dans le même sens. Quand Ousmane Sonko de Pastef déclare qu’il veut une date très proche pour les élections, le leader de Taxawu Dakar, Khalifa Ababa car Sall semble vouloir privilégier de voir ce qui sortira de la révision du fichier électoral. Peut-être chat échaudé sans doute,…
Quoi qu’il en soit, les élus locaux et municipaux vont, par le fait du Prince, bénéficier une nouvelle fois, d’une belle rallonge sur leur mandat électif, qui est arrivé à expiration depuis belle lurette.

via LeQuotidien

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Insolite : Un vendeur de brochettes dissimulait de la drogue dans les sandwichs

Next Post

Ousseynou Ly de Pastef : «Bby est perfusée avec l’argent du contribuable»

Related Posts