Ethiopie/ Le Premier Ministre retourne encore au front et annonce la prise de plusieurs villes

En Ethiopie, les forces armées semblent reprendre du poil de la bête depuis la contre-offensive lancée par le Premier Ministre. Dans un communiqué, ses services annoncent de nouveaux gains pour les forces loyalistes. Cerise sur le gâteau, Abiy Ahmed s’est de nouveau habillé en tenue militaire et a pris la tête de la reconquête.

Publicité
–>

« Les forces éthiopiennes dirigées par le Premier ministre Abiy Ahmed , qui s’est à nouveau dirigé vers le front, ont capturé les chaînes de montagnes de Zobel ; villes stratégiques d’Arjo, Fokisa, villes Boren et traversent la route principale Woldia – Mekelle. », annoncent depuis le 11 décembre , les services de la Primature éthiopienne. Quelques jours après son retour dans la capitale, le Premier Ministre retourne au front.

En Ethiopie, la guerre fait rage dans le nord entre l’armée fédérale et les rebelles du Tigré. Ces rebelles qui semblaient prendre le dessus selon le storytelling des médias occidentaux, sont visiblement en difficulté. La contre-offensive cornaquée par le Premier Ministre Abiy Ahmed avance. En tout cas, selon les autorités éthiopiennes, l’armée regagne considérablement du terrain.

C’est pour accentuer ces gains militaires que le Premier Ministre va maintenir la pression au front. Entre les autorités et les rebelles une terrible guerre de communication se déroule. Ainsi, alors que les troupes gouvernementales affirment avancer, la rébellion du Tigré parle d’un repli stratégique. Mieux, les affidés de la rébellion disent le contraire. Certains arguaient hier que la ville stratégique de Gashena avait été reprise par les insurgés du Tigré.

Lire aussi: Ethiopie/ Après des victoires au front, le Premier Ministre rentre sur Addis-Abeba

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess