Interdiction de la vente de carburant au détail pour des raisons de sécurité : Les pro-Sonko avertis

Le gouverneur de Dakar a interdit la vente de carburant au détail pour une période de deux mois, à compter d’hier 19 février. Alhassane Sall motive sa décision par des «raisons de sécurité». Et s’il ne les précise pas, le contexte de vive tension marqué par des arrestations tous azimuts de pro-Sonko qui profèrent des menaces de mort et de violences semble dicter une telle mesure. Les manifestants du 8 février, qui avaient incendié des édifices publics et privés, avaient usé du carburant et s’en étaient même pris à des stations d’essence. L’arrêté précise que «l’interdiction concerne, notamment, la vente de carburant dans des récipients autres que les réservoirs des véhicules ou des cyclomoteurs». Mais aussi «la vente de carburant, dans des récipients spécialement prévus à cet effet aux personnes dont les activités professionnelles le justifient, peut être autorisée par les préfets de département». L’autorité prévient que «les contrevenants aux dispositions du présent arrêté seront punis des peines prévues par les lois et règlements en vigueur».

via LeQuotidien

Total
0
Shares

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

#LuBess