Mali/ Des soldats ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako: aucune réaction officielle à Abidjan

Des bruits non encore officiels font état de l’arrestation d’une cinquantaine de soldats ivoiriens dans la capitale malienne. Sans déclaration officielle des deux côtés, on se perd encore en conjectures sur ce qu’il s’est réellement passé dans cette affaire où certains parlent de coup d’Etat manqué, quand d’autres évoquent juste un incident mal géré.

Que s’est-il réellement passé dans la nuit du dimanche 10 juillet 2022 à l’aéroport de Bamako? En attendant des sources officielles, on apprend qu’une cinquantaine de soldats ivoiriens qui ont débarqué à Bamako cette nuit font l’objet d’une enquête. Ils sont 49 soldats à avoir été arrêtés à l’aéroport international Modibo Kéita de Bamako.

D’après les informations officieuses lesdits soldats venaient d’atterrir dans la capitale malienne, à bord d’un vol spécial. Ils ont immédiatement été arrêtés par des éléments des forces de sécurité. Qui ont renforcé dans les minutes qui ont suivi leur dispositif aux alentours de l’aéroport de Bamako. L’armée malienne a trouvé ce groupe de soldats suspect.

Pourtant, selon toute vraisemblance, ces soldats ivoiriens feraient partie d’un contingent de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). A priori, ce ne sont donc pas des soldats venus pour tenter un coup d’Etat comme cela se répand dans l’opinion malienne.

Conduits à bord de deux cars dans une caserne de la capitale, ces soldats sont interrogés pour l’instant par les services de renseignements maliens. Selon leurs accusateurs, les soldats ivoiriens n’auraient présenté des papiers attestant de leur mission en terre malienne. Pour voir clair dans cette affaire, le Mali enquête. En attendant la réaction des autorités militaires ivoiriennes et de la Minusma…

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess