Mali/ « Les soldats interpellés hier dimanche à l’aéroport de Bamako ne font pas partie de l’un des contingents de la Minusma »: Olivier Salgado

Le représentant des casques bleus au Mali a donné la première explication officielle de l’incident ayant impliqué des soldats ivoiriens à l’aéroport de Bamako hier nuit. Dans une explication biscornue faite d’affirmations et de propos au conditionnel, Olivier Salgado n’a pas totalement livré tous les secrets de l’arrestation des soldats ivoiriens à Bamako.

Olivier Salgado, représentant de la Minusma, s’est fendu de 5 tweets dans lesquels il donne la position de la force armée onusienne à propos de l’arrestation de 50 soldats ivoiriens à l’aéroport de Bamako. A la lecture de ses messages, on reste perplexes car ses propos ne dénouent pas forcément l’inextricabilité de l’affaire. Mais on y apprend quelques nouvelles bien surprenantes…

« Les soldats interpellés hier dimanche à l’aéroport de #Bamako ne font pas partie de l’un des contingents de la #MINUSMA. Ces soldats sont déployés depuis plusieurs années au #Mali dans le cadre d’un appui logistique pour le compte de l’un de nos contingents« , révèle Olivier Salgado sur l’appartenance desdits soldats au contingent.

Mais d’où proviennent ces soldats et que venaient-ils faire au juste au Mali ? « D’après nos informations, leur relève du 10 juillet aurait été préalablement communiquée aux autorités nationales. Les Éléments Nationaux de Soutien (NSE) sont des effectifs nationaux déployés par les Pays Contributeurs de Troupes, en soutien à leurs contingents« , croit savoir Olivier Salgado. Une réponse pas très affirmative…

Olivier Salgado de continuer en expliquant qu’ »Il s’agit d’une pratique communément appliquée dans les Missions de maintien de la paix. Ils ne sont pas comptabilisés dans les effectifs de la MINUSMA. Les relèves des contingents de la MINUSMA sont planifiées et s’effectuent en accord avec les autorités maliennes. Apparemment, Olivier Salgado n’a pas consulté les autorités maliennes qui viennent d’arrêter les soldats.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess