Mali/ Macron débarque à Bamako dans quelques jours: tête à tête avec le Colonel Assimi Goita

Emmanuel Macron à Bamako. C’est l’information exclusive que livre Jeune Afrique repris par RFI depuis hier nuit. Le Président français se rend au Mali dans un extrêmement tendu entre son pays et les nouvelles autorités qui ont renversé Ibrahim Boubacar Kéita en septembre 2020. Les sujets à discuter seront intenses.

Macron se rend dans au Mali pour rencontrer le Colonel Assimi Goïta. La rencontre aura lieu le 20 décembre, selon une information de première main livré par des médias français et panafricain. Cette visite de Macron, au moment où la présence militaire française s’étiole dans le pays, est d’abord surprenante. Les tensions entre les deux pays ont atteint un point de non-retour depuis les passes d’armes entre le Premier Ministre Choguel Maïga et Macron.

Publicité
–>

La rigidité des autorités maliennes face aux assauts des responsables français fait comprendre à Paris que quelque chose doit changer. Il sera désormais difficile de parler avec le Mali en regardant les autorités de haute. Ces autorités qui s’arment de plus en plus contre les Djihadistes, avec l’aide ouverte de la Russie. Au menu des discussions, il y aura évidemment les modalités de la fin de l’opération Barkhane. Aussi, Paris essayera de faire encore pression sur Bamako pour contrer l’arrivée annoncée de la société militaire privée russe Wagner.

Selon RFI, c’est l’un des objectifs du président français qui se rend à Bamako. Macron voudrait absolument éviter que les Russes entrent en action contre les Djihadistes aux côtés de l’armée malienne. Dans la foulée, Macron se rendra à Gao pour partager un dîner de Noël avec les militaires français encore sur place.

Publicité 2



Lire aussi: Mali / L’armée prend le contrôle de Tombouctou, après le départ des soldats français

Enfin, Macron se fera également le porte-voix des chefs d’Etat de la CEDEAO qui peinent à imposer leur calendrier sur la fin de la transition malienne. Autant de sujets qui meublent cette visite surprise, au moment où la CEDEAO impose des sanctions aux autorités maliennes de transition.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess