MATAM Sensibilisation sur les actions du chef de l’Etat : Samba Alassane Thiam en renfort à Ourossogui

Samba Alassane Thiam prend ses marques à Ourossogui. Lundi dernier, ce responsable de l’Alliance pour la République (Apr) dans cette localité de Matam a réuni ses militants et sympathisants pour «vendre» la politique de Macky Sall et ses engagements pour «un Sénégal nouveau». Avec l’arrivée de Samba Alassane Thiam, on assistera assurément à une nouvelle reconfiguration de l’échiquier politique local dans cette grande ville pleine d’enjeux. Même s’il ne s’est pas encore prononcé sur ses ambitions pour la mairie de Ourossogui, ce membre du directoire de l’Apr n’excluerait pas une candidature aux prochaines élections territoriales. Mais il devra faire face aux nombreux responsables politiques du parti au pouvoir que compte déjà la commune de Ourossogui. Il s’agit, entre autres, du maire sortant Me Moussa Bocar Thiam, par ailleurs Agent judiciaire de l’Etat, de Ismaïla Dembélé, de Djiby Nalla Sy. Le numéro 2 de l’Artp, compagnon de première heure du Président Sall, refuse de laisser le terrain vide et prône la sensibilisation «sur ce qui a été fait, ce qui est en train d’être fait et surtout ce qui sera fait dans un futur proche». Il a assuré aux jeunes et femmes de la «volonté» du président de la République d’offrir un «avenir meilleur» aux Sénégalais. Le secrétaire général de l’Artp est d’ailleurs revenu sur le discours du chef de l’Etat, du 3 avril, avec les engagements en faveur des jeunes et des femmes. «Le Président Macky Sall est très soucieux de notre bien-être social. Et comme il l’a dit, il n’y aura aucune place pour le particularisme dans le pays», a-t-il fait savoir à l’assemblée. Et il poursuit : «Nous regrettons les manifestations qui ont perturbé l’ordre public. Nous les déplorons et nous présentons nos condoléances aux familles éplorées, puisque des jeunes ont perdu la vie au cours de ces troubles. Il est tout à fait normal que les jeunes expriment leur détresse, nous le comprenons.» Devant un public acquis à sa cause, M. Thiam a expliqué que sa démarche est une «suite logique» des actions menées depuis un bon moment sur le terrain. Dans ce sens, il a décidé de financer la réfection de la morgue du cimetière de Ourossogui.

via LeQuotidien

Total
2
Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Previous Post

Le président Macky Sall reçoit ses élus (Maires, députés, membres CESE) demain au Grand Théâtre

Next Post

Avec Joe Biden, le pari de la restauration d’un modèle américain

Related Posts