Mercenaires ivoiriens au Mali/ Assimi Goïta prend une décision radicale contre la MINUSMA

Le Mali prend très au sérieux cette affaire de mercenaires ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako. Aujourd’hui le Colonel Assimi Goïta et ses hommes ont pris une grave décision contre le contingent de la MINUSMA. Cette décision a été signifiée aux casques bleus par le ministre des affaires étrangères du Mali.

« Toutes les rotations des contingents militaires et policiers de la Minusma, y compris celles déjà programmées ou annoncées », sont suspendues avec effet immédiat. C’est ce que décide aujourd’hui le gouvernement du Colonel Assimi Goïta. A la suite de l’arrestation de 49 soldats ivoiriens qualifiés de mercenaires par le Mali, la tension est montée d’un cran entre la mission et les autorités.

A travers une note du ministère malien des Affaires étrangères, le Colonel Assimi Goïta veut voir clair dans les rotations des casques bleus de la Minusma. Les départs et les arrivées des casques bleus sur le territoire malien sont donc gelés, dès ce jeudi. Cette décision restera en vigueur jusqu’à ce que les casques bleus qui ne savent pas ce que faisaient les Ivoiriens là, situent clairement les Maliens.

Lire aussi: Mercenaires au Mali-Rebondissement/ Pour L’ONU et RFI, la Côte d’Ivoire continue de mentir

Le Colonel Assimi Goïta exige une « réunion de coordination  » avec les responsables de la MINUSMA. Au cours de cette réunion, il s’agira de « dégager un plan optimal » pour « faciliter la coordination et la règlementation de la rotation » des contingents onusiens, affirment les autorités maliennes. Le Mali rassure cependant agir pour que « de manière diligente » les choses rentrent dans l’ordre.

via AfrikMag

A lire aussi

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Instagram

#LuBess