Pour la transparence dans la création des 65 mille emplois : L’Afp veut l’évaluation des programmes antérieurs

L’évaluation des programmes antérieurs pour que les nouvelles initiatives concernant la création des 65 mille emplois portent l’empreinte de l’équité et de la démarche inclusive : C’est la recommandation faite par l’Alliance des forces de progrès (Afp). Dans un communiqué, Moustapha Niasse et ses camarades estiment que «les associations représentatives des jeunes devraient pouvoir siéger dans les structures appelées à procéder à la sélection des dossiers, sans préjudice des pouvoirs régaliens de l’Etat». De même, ils soutiennent que «la formation et le renforcement des capacités des bénéficiaires devraient être assurés pour développer des compétences indispensables au management moderne, ce qui faciliterait les évaluations ultérieures». Par ailleurs, les membres de ce parti, qui se sont prononcés sur les manifestations du mois de mars, indiquent qu’au-delà «de l’agitation et de la clameur, il est souhaitable que les citoyens s’approprient les enjeux prioritaires de l’heure». Selon eux, «il s’agit ni plus ni moins de choisir, d’une part, entre la paix et la stabilité pour un développement concerté, avec des projections réalistes et, d’autre part, le Sénégal chimérique des aventuriers qui ont pour dénominateur commun l’inexpérience et l’impertinence». Le Secré­tariat politique exécutif de l’Afp, qui a abordé la question des prochaines échéances électorales, a réaffirmé l’ancrage du parti dans la coalition Bby. Selon les Progressistes, cette coalition est un «véritable rouleau compresseur à même de remporter tous les rendez-vous électoraux à venir, si les équilibres et l’identité de ses composantes sont respectés, en développant la culture d’alliance».
Par Dieynaba KANE – [email protected]

L’article Pour la transparence dans la création des 65 mille emplois : L’Afp veut l’évaluation des programmes antérieurs est apparu en premier sur Lequotidien – Journal d'information Générale.

via LeQuotidien

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Post

Liban : aller plus loin dans les sanctions

Next Post

La Ccr sur la suppression demandée du parrainage : «La Cour de justice de la Cedeao a outrepassé ses compétences»

Related Posts